Le Blog des Infos à ne pas Manquez !

 

Noël

L’origine de Noël

 

Noël est une fête d'origine romaine célébrée chaque année, majoritairement dans la nuit du 24 au 25 décembre ainsi que le 25 toute la journée. En tant que fête chrétienne, elle commémore la naissance de Jésus de Nazareth. Avant la christianisation de l'Occident, elle était appelée Dies Natalis Solis Invicti et correspondait au jour de naissance de Sol Invictus. La date du 25 décembre a été fixée comme grande fête du soleil invaincu (Sol Invictus) par l'empereur romain Aurélien[] qui choisit ainsi comme date le lendemain de la fin des Saturnales mais qui correspond aussi au jour de naissance de la divinité solaire Mithra[]. Aurélien souhaite en effet unifier religieusement l'empire[][][], en choisissant cette date il contente les adeptes de Sol Invictus et du culte de Mithra tout en plaçant la fête dans la continuité des festivités traditionnelles romaines.

Au IVe siècle, la date du 25 décembre a été choisie comme date pour la fête de Noël, principalement dans le but de la substituer aux fêtes païennes qui étaient d'usage à l'époque, comme la fête de la renaissance du Soleil Invaincu (Sol Invictus), le solstice d'hiver et les Saturnales romaines qui avaient toutes lieu à la période du 25 décembre[][]. Le document le plus ancien mentionnant cette date du 25 décembre est le Chronographe de 354 (faisant référence à des recensions remontant au moins à 336)[].

Bien avant l'apparition du christianisme, l'époque du solstice d'hiver était déjà une période charnière de l'année, qui regroupait de nombreuses croyances païennes relatives à la fertilité, la maternité, la procréation et l'astronomie. Elle donnait donc lieu à de nombreuses manifestations. Ces traditions antiques ont de nombreux points de similitude avec la fête chrétienne.

Célébration

La Fête de Noël est une fête ou l’on met un sapin avec des décorations ainsi qu’on mange un bon repas qui et souvent une dinde de Noël et se terminant par une buche de Noël.

D’ailleurs, on trouve, des décorations des rues et vitrines de magasins des villes et villages dès le début du mois de décembre, la venue du père Noël sur les marchés ou dans les écoles maternelles, ou en janvier par la galette des Rois, qui fête l'arrivée des rois mages auprès de l'enfant Jésus.

Ces traditions sont très largement admises et partagées par la majorité des chrétiens pratiquants qui personnalisent leur fête religieuse par l'ajout d'une crèche et, pour les catholiques, la célébration de la Nativité pendant la messe de minuit ; quelques-uns y voient cependant un détournement de la fête de Noël. Déchristianisé, ce jour devient, pour certaines familles, la fête où les parents célèbrent leurs enfants : ils manifestent leur amour par des cadeaux sans raison (contrairement aux anniversaires, fêtes individuelles, etc.)[], même si pour l'enfant le cadeau est parfois associé à un comportement jugé conforme[]. La célébration de cette fête est ainsi à l'origine des controverses de Noël.

Animations

 

Les animations de Noël sont nombreuses et variées. Certaines sont plus symboliques et récurrentes que d'autres comme les arbres de Noël, les spectacles de Noël et les marchés de Noël. Toutes ont pour objectif premier d'apporter le rêve et la magie associés à Noël, en partie pour les enfants.

Arbres de Noël

 

Deux types d'arbres de Noël sont aperçus : les arbres de Noël privés (généralement internes aux entreprises) et les arbres de Noël publics. Les arbres de Noël privés sont généralement composés de spectacles, et d'animations mettant en scène des protagonistes déguisés : Des lutins de Noël, la mère Noël, le Père Noël… Les arbres de Noël publics sont différents : Un sapin de Noël de grande taille à proximité d'un marché de Noël avec, parfois, un Père Noël qui accepte de poser pour des photos.

Spectacles de noël

 

Les spectacles de Noël sont souvent privés. Pour les comités d'entreprise quelques semaines avant Noël ou tout simplement pour le grand public. Le principe étant de donner du rêve aux enfants, sur la thématique de Noël, en leur racontant des histoires grandeur nature, en distribuant des papillotes; Les personnages animant cet évènement étant déguisés. À la Place-des-Arts de Montréal, la tradition des Fêtes consiste en la présentation du ballet Casse-Noisettes de Tchaïkovski dans la mise en scène de Fernand Nault. Les représentations ont lieu de la mi-décembre jusqu'au 31 décembre. Les Grands ballets canadiens ont une fondation, la fondation Casse-Noisettes, qui permet aux enfants plus démunis d'assister au spectacle. De plus, avant chaque représentation, un comédien récite l'histoire de Casse-Noisettes aux enfants afin de leur permettre de mieux comprendre ce qui se passera sur scène. À ce moment-là, un tirage s'effectue parmi les enfants qui ont entre 6 et 10 ans, dans le but de choisir quelqu'un qui jouera le rôle d'une souris dans la scène de la bataille des soldats-jouets contre le roi des souris.

Veillée de Noël

 

La soirée du 24 décembre est dans la très grande majorité des cas, passée en famille.

En France, les trois-quarts des Français considèrent que Noël est d'abord une fête familiale ou commerciale[]. Ce repas de Noël est le repas festif, constitué notamment de la dinde de Noël, de fruits de mer, de foie gras et qui se termine traditionnellement par la bûche de Noël, un dessert en forme de petite bûche ; ce dernier est souvent un gâteau roulé recouvert de crème au chocolat, parfois il s'agit d'une glace. Cette bûche rappelle la tradition ancienne où l'on mettait au feu une grosse bûche en début de soirée. Cette bûche était choisie pour sa taille et sa qualité car elle devait brûler pendant toute la veillée.

Le Père Noël

 

Chargé d'apporter des cadeaux, il est représenté comme un vieil homme pourvu d'une longue barbe blanche et d'une houppelande rouge. Cette image est accompagnée de tout un folklore : traîneau volant tiré par des rennes, lettre de demande de cadeaux à son intention, son sac rempli de jouets, etc.

Ce personnage est notamment popularisé par Charles Dickens et ses cinq Livres de Noël, dont la publication du premier, Un chant de Noël (A Christmas Carol, dans sa version originale), remonte à 1843. La première mention du « père Noël » en français est trouvée en 1855 sous la plume de George Sand[]. Une de ses premières représentations date de 1868, dessinée par Thomas Nast pour Harper's Weekly[]. À l'origine le personnage est habillé soit en vert soit en rouge, au gré de la fantaisie des illustrateurs.

S'il est inspiré du saint Nicolas chrétien, notamment par ses habits, il peut également être assimilé à Julenisse, un lutin scandinave qui avait la même fonction à la fête de la mi-hiver, jul, en norvégien, (ou « Jol » ou « Midtvintersblot » correspond au solstice d'hiver) et aidait aux travaux de la ferme.

Les Cadeaux

 

 

Les présents s'échangent le jour de Noël avec les personnes réunies sous le même toit, et dans les jours qui suivent avec la famille et les amis proches. Ces cadeaux sont bien emballés dans des papiers aux motifs colorés. Ils sont ouverts le matin de Noël, ou parfois à la fin de la veillée de Noël. Pour les enfants, ces cadeaux sont essentiellement des jouets et Noël est la période où les marchands de jouets réalisent l'essentiel de leurs ventes.

Décorations

 

 

Présentes, aussi bien à l'intérieur des habitations que dans les rues, elles donnent un air de fête. Elles sont souvent lumineuses pour pouvoir être allumées dès la nuit tombée.

Le sapin de Noël, toujours présent à l'intérieur des habitations, est chargé de décorer et de regrouper les cadeaux de Noël dans les familles. La plus ancienne trace écrite en rapport avec une tradition d'arbre de Noël viendrait d'Alsace : à Strasbourg en 1492[] ou à Sélestat en 1521[][], voire en Allemagne[].

Marché de Noël

 

Le marché de Noël se compose d'échoppes habituellement en bois et construites pour l'occasion, qui proposent des petits articles de décoration, des jouets et des cadeaux souvent artisanaux. En France, la tradition des marchés de Noël, vivante dans l'Est (Alsace), s'est répandue dans le reste du pays au cours des années 1990. Les marchés de Noël s'étendent généralement de fin novembre à fin décembre.

Historiquement, ils présentent des produits artisanaux dédiés à Noël. Ce type de manifestation perdure dans le temps même si la nature des produits a tendance à devenir de plus en plus industrielle et hétéroclite.

Avant et célébrations

 

 

 

 

L'Avent est la période liturgique qui englobe les quatre dimanches qui précèdent Noël. Depuis le XIXe siècle au Nord de l'Europe, plus récemment en France, les chrétiens préparent 4 bougies. Chaque dimanche ils allument une bougie, puis une de plus chaque dimanche suivant. Ces bougies symbolisent la lumière qui va renaître le soir de Noël. Ces bougies sont souvent réunies sur un même support, le plus courant ayant une forme de couronne sur laquelle se répartissent les bougies. Cette couronne est appelée couronne de l'Avent. Dans les pays du Nord de l'Europe et aux USA, une telle couronne, sans bougie, peut être suspendue à l'extérieur de la porte d'entrée des habitations. Elle est généralement faite de petites branches feuillues tenues par des rubans colorés.

De cette période est née la tradition du calendrier de l'Avent : il consiste en une grande planche en carton prédécoupée, dans laquelle s'ouvrent des petites fenêtres, une par jour depuis le 1er décembre jusqu'à Noël (24 jours). Chaque fenêtre contient une phrase de l'Évangile (version chrétienne), ou une petite confiserie ou un jouet (version profane).

Crèche de Noël

 

La crèche met en en scène la naissance de Jésus décrite dans le Nouveau Testament avec quelques symboles populaires ajoutés : sur une table, ou à même le sol, une étable miniature est bâtie dans laquelle des personnages (en terre cuite souvent) sont disposés. Ils représentent les parents de Jésus, les bergers réunis autour du nouveau-né et les animaux qui les accompagnent : les moutons des bergers, l'âne qui a porté la Vierge, et le bœuf qui occupait l'étable. Parfois s'y ajoutent les anges qui ont annoncé la naissance aux bergers.

La première crèche aurait été réalisée par François d'Assise en 1223 à Greccio, en Italie ; ç'aurait été une crèche vivante, c'est-à-dire incarnés par de vraies personnes. Depuis le XVIIIe  siècle, la tradition de la crèche s'est perpétuée dans tout le monde catholique et en a largement débordé au cours du XIXe siècle. En Provence, des personnages nouveaux ont été ajoutés : les santons. Ils figurent souvent les métiers traditionnels du XIXe siècle ou les scènes de la vie quotidienne de la région. Les rois mages Gaspard, Melchior et Balthazar, trois érudits de l'époque de Jésus, sont représentés en route vers cette même étable, mais leur arrivée n'est célébrée qu'à l'Épiphanie. Ils symbolisent l'universalité de l'événement qu'est la naissance de Jésus.

Avec la tournure de déchristianisation de Noël, au Canada et aux États-Unis, un village de Noël est placé sous le sapin dans les familles où on préfère ne pas.mettre de crèche. On retrouve alors des petits bâtiments de céramiques (école, église, maisonnettes, magasins, etc.) représentant un village décoré pour Noël et couvert de neige. On les dépose sur un tapis d'ouate pour faire comme si le sol était enneigé. Parfois, certains y ajouteront un chemin de fer et installeront un petit train électrique qui passe par le village. Dans les familles chrétiennes, il y a quelquefois combinaison de la crèche et du village de Noël.

Célébration du second jour de noël

Le second jour de Noël (26 décembre) est célébré et est un jour férié dans plusieurs pays d'Europe, surtout, mais pas exclusivement, dans le nord de l'Europe (Pologne, Royaume-Uni, Pays-Bas, pays scandinaves). Au Royaume-Uni, c'est le Boxing Day (du mot box qui signifie boîtes, en référence au fait que les employeurs offraient un cadeau de Noël à leurs employé).

Aux Pays-Bas, cette fête s'appelle le Tweede kerstag. En Allemagne, le Zweiter Weihnachtsfeiertag.

Dans le calendrier chrétien, le 26 décembre est le jour de la fête de la Saint Étienne. Bien que les journées coïncident, les origines des célébrations du second jour de Noël ne sont pas celles de la Saint-Étienne. La tradition proviendrait probablement des célébrations sur douze jours de Noël appelées les Christmastides, ou Temps de Noël , période définie par la liturgie, qui s'étend de la nuit de Noël le 25 décembre (la veille de Noël fait partie de l'Avent) à la Douzième nuit, veille de l'Épiphanie (5 janvier).

Nom de famille et prénom

Il est difficile d'attester du moment où « Noël » devient un nom de famille, mais une trace est trouvée dès le Moyen Âge. En plus des noms issus de la forme française de ce mot, il faut ajouter les noms issus de diverses langues parlées localement (par exemple Nadal ou Nadau dans les langues d'oc, Nedeleg en breton) qui sont aussi à l'origine de noms de famille. Quelques exemples :

  • Robert Noël, chevalier qui accompagne Guillaume le Conquérant en Angleterre en 1066, et devient seigneur de Gainsborough.
  • Jean Noël, anobli par Charles VI en 1415 et mort à Azincourt [].
  • Nedelec est un nom de famille attesté en Bretagne dès le XVIe siècle[].
  • Divers migrants en Nouvelle-France sont recensés avec ce nom, dont un François Noël en 1657 et un Joseph-Ozanie Nadeau (originaire de l'Angoumois) vers 1660[].
  • Dans son Dictionnaire de la Mayenne, Alphonse-Victor Angot évoque un dominicain de Laval, François Noël qui écrivait au milieu du XVIIe siècle sous le nom de plume de François Silatan.

Films et dessins animés de noël

-L’étrange Noël de monsieur jack

-Niko, le petit renne

-Joyeux Noël Shrek !

-La Belle et la bête 2

-Le Pôle Express

-Super Noël

Et encore pleins d’autres !

Recettes de Noël

Macarons de noël

 

Ingrédients

  • 140 grammes blanc d'oeuf
  • 180 sucre en poudre
  • 160 grammes poudre d'amande tamisée
  • 160 grammes sucre glace tamisé
  • 100 grammes chocolat noir
  • 40 grammes crème fraiche liquide 30% mat gr
  • épices Noël (cannelle, badiane, 4 épices..)

     

    Préparation

    ÉTAPE 1 : Dans un robot ou à l'aide d'un fouet électrique, monter les blancs, à vitesse progressive. Incorporer le sucre en 2 fois, une première moitié quand le mélange mousse, le reste quand le mélange devient blanc mais encore liquide. Monter jusqu'à obtenir une meringue ferme.

    ÉTAPE 2 : Réaliser le tant pour tant:

    ÉTAPE 3 : Tamiser la poudre d'amande, il doit rester 160g de poudre tamisée.

    ÉTAPE 4 : Tamiser le sucre glace, il doit rester 160g de sucre glace.

    ÉTAPE 5 : Ajouter le tant pour tant dans la meringue et macaronner jusqu' l'obtention d'un ruban brillant.

    ÉTAPE 6 : Coucher vos macarons à l'aide d'une poche à douille et laisser croûter 10 minutes sur une plaque de four chaude.

    ÉTAPE 7 : Enfourner à 140°C, pendant environ 10 minutes (selon la taille des macarons)

    ÉTAPE 8 : Pour la ganache, faire fondre 100g de chocolat avec 40g de crème puis ajouter des épices selon votre goût (cannelle, badiane, 4 épices..). Disposer la ganache entre 2 coques.

    Astuce

    Gardez la base, mais déclinez les couleurs et les composantes de la ganache pour varier les plaisirs de ce délicieux dessert!

     

    Chanson de Noël

  1. Petit papa noël
  2. Vive le vent
  3. Mon beau sapin
  4. Merry Christmas
  5. All I want for Christmas Is you

Et encore pleins d’autres !

 

 

 


Résultat de recherche d'images pour "image d'halloween toile d'araignée"Halloween

Résultat de recherche d'images pour "image d'halloween"

Origine d’Halloween

Halloween ou l'Halloween (usage canadien) est une fête folklorique et païenne traditionnelle originaire des îles Anglos-Celtes célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de la fête chrétienne de la Toussaint. Son nom est une contraction de l'anglais All Hallows-Even[] qui signifie the eve of All Saints' Day en anglais contemporain et peut se traduire comme « la veillée de la Toussaint ».

En dépit de son nom d'origine chrétienne et anglaise, la grande majorité des sources présentent Halloween comme un héritage de la fête païenne de Samain qui était célébrée au début de l'automne par les Celtes et constituait pour eux une sorte de fête du nouvel an. Halloween est ainsi connue jusqu'à nos jours sous le nom de Oíche Shamhna en gaélique. Elle est une fête très populaire en Irlande, en Écosse et au Pays de Galles où l'on trouve de nombreux témoignages historiques de son existence. Jack-o'-lantern, la lanterne emblématique d'Halloween, est elle-même issue d'une légende irlandaise.

Jack-o'-lantern, personnage emblématique d'Halloween.

Jack-o'-lantern, personnage emblématique d'Halloween.

Halloween est connu

Image associée

Halloween est une fête qui est connu pour être effrayante,

C’est la fête des morts,

Cette fête est principalement connue pour les monstres, sorcières, citrouilles, chauves-souris, zombies, morts vivants, maisons hantées, fantômes, squelettes, etc…

Le Jour d’Halloween

Le jour d’Halloween, on se déguise et on frappe aux portes des gens pour avoir des bonbons.

Résultat de recherche d'images pour "image d'halloween"

Les Légendes d’Halloween

Une légende d’Halloween est principalement connu : A se qu’on dit, il faut laisser des bonbons dans la maison hantée pour les monstres et si on ne donne pas de bonbons, alors les monstres nous mangerons.

La Légende de Jack-o’-lantern :

Jack-o'-lantern est probablement le personnage le plus populaire associé à Halloween. Il nous provient d'un vieux conte Irlandais.Jack aurait poursuivi le diable pendant 5 bonnes années. Jack aurait été un avare, un personnage ivrogne, méchant et égocentrique. Un soir, alors qu'il était dans une taverne, le diable lui apparut et lui réclama son âme. Jack demande au diable de lui offrir à boire, un dernier verre avant de partir pour l'enfer. Le diable accepte et se transforme en pièce de six pence. Jack la saisit et la place immédiatement dans sa bourse. Cette dernière ayant une serrure en forme de croix, le diable ne peut s'en échapper. Finalement, Jack accepta de libérer le diable, à condition que ce dernier lui accorde dix ans de plus à vivre. Dix ans plus tard, Jack fit une autre farce au Diable, le laissant en haut d'un arbre (sur lequel il avait gravé une croix grâce à son couteau) avec la promesse qu'il ne le poursuivrait plus.

Lorsque Jack meurt, l'entrée au paradis lui est refusée, et le diable refuse également de le laisser entrer en enfer. Jack réussit néanmoins à convaincre le diable de lui donner un morceau de charbon ardent afin d'éclairer son chemin dans le noir. Il place le charbon dans un navet creusé en guise de lanterne et est condamné à errer sans but, jusqu'au jour du jugement dernier. Il est alors nommé Jack of the Lantern (Jack à la lanterne, en français), ou Jack-o'-lantern. Il réapparaît chaque année, le jour de sa mort, à Halloween.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b5/Halloween.JPG/220px-Halloween.JPG

Décorations d’Halloween

Pour Halloween, beaucoup de personnes achètent des citrouilles et leur font un visage effrayant et leur mettent une bougie à l’intérieur de la citrouille.

Image associée

Dans la culture populaire : films et dessins animés d’Halloween

Voici des films et dessins animés d’Halloween :

Charlie Brown, La Nuit des masques et ses suites, Hocus Pocus, L'Étrange Noël de monsieur Jack, Les Sorcières d'Halloween et ses suites, Le Fantôme d'Halloween, Le Sauveur d'Halloween ou encore Le Crime d'Halloween.

Les feuilletons et séries télévisées américains ont souvent un épisode consacré à Halloween, quand ce n'est pas plusieurs (voir Les Simpson par exemple, ou encore la série Friends ou dans des séries policières tel que NCIS : Enquêtes spéciales). Au Canada, notons le clip Halloween des Têtes à claques et de nombreux épisodes de Chair de poule.

Dans Buffy contre les vampires, Halloween est le jour que les « démons » détestent, le jour où ils préfèrent ne pas sortir de chez eux, révoltés à l'idée de ne pas être suffisamment pris au sérieux et d'être dévalués par une manifestation commerciale. Ce qui est un curieux contre-sens : dans la tradition celtique, la fête de Samain était justement celle de la réunion du monde visible et du monde invisible, le jour de l'année où les vivants pouvaient avoir accès à l'« Autre Monde ».

Dans Charmed, Halloween est considéré comme le jour le plus magique de l'année, nouvel an sorcier. C'est par cette magie que les démons vaincus au cours de l'année précédente peuvent revenir d'entre les morts pour la journée et circuler librement parmi les humains festifs. Pour les sorcières, c'est un jour où la magie primitive peut être invoquée facilement. Un chapeau pointu leur permet ainsi facilement de capter les énergies célestes tandis qu'un balai ou une pomme se trouvent être des moyens de défense et d'attaque inestimables.

Séries télévisées d’Halloween :

  • La momie d'Halloween
  • Le Fantôme d'Halloween
  • Les Sorcières d'Halloween, téléfilm réalisé par Duwayne Dunham et diffusé en 1998 ;
  • Les Sorcières d'Halloween 2, téléfilm réalisé par Mary Lambert et diffusé en 2001 ;
  • Les Sorcières d'Halloween 3, téléfilm réalisé par Mark A.Z. Dippé et diffusé en 2004 ;
  • Les Sorcières d'Halloween 4, téléfilm réalisé par David S. Jackson et diffusé en 2006 ;
  • Halloween Thriller
  • Merlin contre les esprits d'Halloween
  • Halloween d'enfer
  • Le Sauveur d'Halloween ou Le Chien d'Halloween;
  • Un monstre pour Halloween
  • Le Crime d'Halloween
  • Hoops et Yoyo's Haunted Halloween
  • Halloween maudit.

 

 Résultat de recherche d'images pour "image l'étrange de noel de monsieur jack"

Image d'Halloween

Passez un bon Halloween !


Résultat de recherche d'images pour "image de pâques"

La Fête de Pâques     

La Fête de Pâques est une fête importante du christianisme.

Pâques est une fête chrétienne, la langue française distingue la Pâque originelle juive (ou Pessah).

La date de Pâques commence le premier dimanche après la première pleine lune qui suit le 21 mars, donc au plus tôt le 22 mars, si la pleine lune tombe le soir du 21, et au plus tard le 25 avril.

C’est une fête ou on cherche et on trouve du chocolat caché qui et appelés œufs de Pâques.

A Pâques est connu : les œufs de Pâques (les chocolats), les lapins de Pâques (les cloches).

Pâques est une tradition qui suit toutes les années qui passent.

 Image associée   Résultat de recherche d'images pour "image lapin de pâques chocolat"    Résultat de recherche d'images pour "image lapin poule de pâques chocolat"   Résultat de recherche d'images pour "image lapin poule de pâques chocolat"

 

Le jour de Pâques

Le jour de Pâques,

On dit que les lapins de Pâques viennent cacher des œufs de Pâques et que c’est à nous de les trouvaient. Il y a de toutes sortes de chocolats (œufs, lapins, poules, poussins, cheval, cloches).

Les lapins de Pâques sont aussi appelés les cloches et les œufs de Pâques les chocolats.

Résultat de recherche d'images pour "image de lapin de pâques"

Recettes de Pâques

Nids de Pâques

http://lemondefantastique.e-monsite.com/medias/images/gateau-paques-1-size-3-1-.jpg?fx=r_800_600

Recette :

  • Moyen
  • 45 min
  • 10 min
  • Bon marché

Ingrédients pour 6 personnes :

Pour le biscuit :
• 4 œufs
• 100 g de farine
• 100 g de sucre en poudre
• 2 cuillères à café de sucre vanillé

Pour la crème au beurre :
• 200 g de beurre
• 1 gousse de vanille
• 4 jaunes d'œufs
• 100 g de sucre

Pour les finitions :
• amandes effilées
• des petits œufs de pâques

Etapes de préparation

  1. Préparer le biscuit : préchauffer le four à 180°C.
  2. Séparer les blancs des jaunes d’œufs, monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel.
  3. Battre les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et double de volume.
  4. Incorporer les blancs en neige délicatement puis ensuite la farine en pluie, toujours en mélangeant délicatement.
  5. Étaler uniformément sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (en donnant une forme rectangulaire), puis enfourner 10 minutes.
  6. Sortir le biscuit du four, le retourner à plat sur un torchon humide, puis retirer le papier sulfurisé et rouler le biscuit en vous aidant du torchon. Laisser ensuite complètement refroidir.
  7. Profiter du four encore chaud pour dorer les amandes à sec quelques minutes.
  8. Préparer la crème : mélanger le beurre pour le rendre pommade et y ajouter les grains de vanille.
  9. Mélanger le sucre avec un peu d'eau. Porter à ébullition et cuire jusqu'à 121°C. Si vous n'avez pas de thermomètre pour contrôler la cuisson du sucre, il suffit de tremper les dents d'une fourchette dans le sucre en ébullition. Si en la retirant il commence à se former des fils, c'est que le sucre est prêt.
  10. Mettre les jaunes dans le bol du batteur. Dès que le sucre est cuit, le verser doucement à petite vitesse sur les jaunes d'œufs.
  11. Dès que le sucre est entièrement incorporé, battre jusqu'à complet refroidissement à grande vitesse.
  12. Une fois la préparation refroidie, incorporer petit à petit le beurre pommade. Continuer à bien battre afin d'obtenir une crème bien lisse et homogène.
  13. Dérouler délicatement le biscuit et l'imbiber d'un peu de sirop (porter à ébullition 5 cl d'eau et 30 g de sucre), puis le garnir de crème au beurre et le rouler de nouveau.
  14. Recouvrir le roulé de crème au beurre (en garder un peu pour les finitions) et saupoudrer d'amandes.
  15. Réserver au réfrigérateur 2h minimum ainsi que le restant de crème que vous verserez dans une poche à douille.
  16. Trancher le roulé, décorer le dessus de crème au beurre à l'aide de la poche à douille et décorer au centre de quelques œufs de pâques.

Œufs de Pâques

Comment faire vos propres chocolats de Pâques

Recette :

Niveau de difficulté : Facile
Coût : €€
Temps de préparation : 30 minutes par œuf

Ingredients (pour 2 œufs creux) :

  • 100g de chocolat noir, au lait ou blanc
  • Des moules en forme d’œufs de Pâques
  • Du papier aluminium coloré, du film transparent et des rubans pour décorer
  •  

Préparation :

1 – On hache grossièrement le chocolat et on le met dans un bol en verre. On porte une casserole d’eau à légère ébullition et on place le bol en verre au-dessus. Attention, le bol ne doit pas toucher l’eau !
On laisse les morceaux de chocolat ramollir pendant quelques minutes.

2 - On mélange le chocolat et on le laisse fondre en remuant de temps en temps jusqu’à ce qu’il soit bien lisse. On fait attention à ne pas faire rentrer d’eau ni de vapeur dans le chocolat car cela le rendrait épais et granuleux.

3 - Avec un pinceau propre et sec, on applique une couche uniforme de chocolat sur la surface de notre moule. On laisse le chocolat durcir. On peut mettre les moules au réfrigérateur pour que le chocolat durcisse plus vite, mais jamais plus de 3 minutes d'affilées. On répète le processus pour appliquer trois couches supplémentaires.

4 - On décolle légèrement les bords avant de démouler délicatement le chocolat. On essaye de ne pas trop toucher la surface extérieure de l’œuf afin de ne pas laisser de traces de doigts.

5 - On fait chauffer une spatule en métal dans de l’eau bouillante et on l'essuye. On applique la spatule chaude sur le bord du demi-œuf pour faire fondre légèrement le chocolat. On tient l’œuf avec un torchon ou une serviette en papier afin de ne pas faire fondre le chocolat avec la chaleur de notre main. On recommence avec l’autre moitié de l’œuf.

6 - On peut placer quelque chose à l’intérieur de l’œuf, comme par exemple un jouet léger, des bonbons ou un petit mot pour faire plaisir à nos enfants, puis on referme les deux moitiés. On les tient pendant quelques secondes puis on laisse l’œuf durcir. On enveloppe ensuite l’œuf dans du papier aluminium coloré ou du film transparent et/ou on le décore avec des rubans.

SECRET DE CHEF (DE FAMILLE) : On prépare des sucettes en chocolat pour les enfants. Pour cela, rien de plus simple, on fait fondre 200 g de chocolat. On verse le chocolat dans de petits moules en forme de lapins de Pâques par exemple. On tapote le bord pour enlever les bulles d’air. On laisse durcir à moitié puis on enfonce un bâton de sucette dans chaque chocolat. On les laisse durcir complètement à température ambiante.

Résultat de recherche d'images pour "image oeufs de pâques"  Passez un bon Pâques !!!